Recomandations aux auteurs

Articles et Rubriques
  1. Soumission et devenir d’un manuscrit:
    Les manuscrits sont soumis exclusivement en français online sur le site de la Revue Marocaine de Rhumatologie (www.rmr.smr.ma). En cas de problème avec le formulaire de soumission, vous pouvez envoyer votre manuscrit par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
    La soumission d’un manuscrit suppose que l’ensemble des auteurs (représentés par l’auteur-correspondant ou l’auteur qui a soumis le manuscrit) a pris connaissance des présentes instructions aux auteurs et les a approuvées sans réserve. Les auteurs garantissent que le manuscrit soumis n’a jamais été publié auparavant ni soumis simultanément à une autre revue. La décision finale de publication sera faite par la rédaction, et sera fondée sur les critères suivants : respect absolu des instructions aux auteurs, conformité au style de la revue, originalité, nouveauté, impact à prévoir dans la communauté médicale ou scientifique.
  2. Types de manuscrits:
    L’auteur propose son manuscrit pour une rubrique donnée. La rédaction se réserve la possibilité de publier le texte dans une autre rubrique. Les auteurs sont invités à consulter la revue afin de connaître les rubriques. Ces rubriques sont :
    • Editorial : correspond à une opinion, un fait marquant, un résumé de travaux remarquables, une actualité, une mise en perspective. Le plan est au choix des auteurs et variable. Il est important de noter qu’un éditorial ne comporte pas de résumé. Les éditoriaux sont souvent proposés par la rédaction à des auteurs donnés, mais les soumissions spontanées sont les bienvenues, éventuellement après contact avec la Rédaction.
    • Mises au point : ces travaux prétendent à une certaine exhaustivité ou une actualité sur un sujet donné. Les mises au point sont commandées ou spontanées. Elles comportent un résumé et des mots clés.
    • Articles originaux : cette rubrique est conditionnée par le caractère novateur et original de l’article. L’introduction doit se terminer sur la/les questions posées auxquelles répondent les résultats. Les résultats sont présentés de façon concise, sans redondance entre texte et figures/tableaux. La discussion doit commencer par ce qu’apportent les résultats et en quoi ils répondent à la question posée ; elle est courte et généralement ne dépasse pas 1/3 de la longueur du texte.
    • Recommandations : La Revue encourage ces publications, éventuellement après contact avec la rédaction. Parfois, la publication complète des données est peu compatible avec le format d’un article, aussi les auteurs sont invités à les synthétiser. Le résumé prend ici une grande importance et doit comporter les principales recommandations retenues.
    • Fait clinique : Présentation d’un ou plusieurs cas observés dont l’analyse apporte une connaissance nouvelle, clinique, physiopathologique ou fondamentale. La discussion est brève et privilégie d’emblée la mise en évidence du caractère original du/des cas rapportés, leur apport. Il ne s’agit jamais d’une tentative de mise au point sur le sujet (les articles « Un cas avec revue de la littérature » ne sont pas acceptés).
    • Quel est votre diagnostic : Présentation d’une ou deux figures comprenant une légende (légende de 200 mots au maximum pour une figure, 100 mots pour deux figures), jusqu’à deux références. Aucun autre texte pour cette rubrique, qui est donc limitée au titre, aux mots clés, à la légende, enfin à deux références éventuelles au plus.
    • Lettre à la Rédaction : Présentation brève.

    • Correspondance : Présentation brève comme pour une Lettre à la Rédaction, mais ici plus spécifiquement à propos d’un article publié récemment dans la Revue ; le ou les auteurs initiaux peuvent être amenés à répondre. La réponse du ou des auteurs est généralement publié.
  3. Longueur du manuscrit, nombre de tableaux, figures, references:
    Les limites signalées plus bas sont impératives. Leur non respect entraîne à lui seul le refus du texte, y compris lorsque les manuscrits sont sollicités. La rédaction se réserve la possibilité, dans certains cas, d’adapter ces règles strictes.Les tableaux et figures ne doivent pas dépasser une largeur de 120 caractères espaces compris.Pour une meilleure lecture de l’article, ils ne doivent pas être disposés dans la page au format «paysage» (ou « à l’italienne »).