Efficacité et tolérance des anti-TNF alpha dans le traitement des spondyloarthrites.

Articles Originaux

Zainab Elhadrami1, Mirieme Ghazi2, Imane Elbouchti1, Radouane Niamane2.

1 Service de Rhumatologie, Hôpital Ibn Tofail, CHU Mohammed VI, Marrakech - Maroc. 2 Service de Rhumatologie, Hopital Militaire Avicenne, Marrakech - Maroc.

Rev Mar Rhum 2017; 40:50-7

Les anti-TNF alpha ont nettement amélioré la prise en charge des spondyloarthrites (SpA).

Objectifs : évaluer l’efficacité et la tolérance des agents anti-TNF utilisés au cours du traitement des SpA.

Méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective réalisée sur une période de 8 ans dans deux centres universitaires à Marrakech (services de rhumatologie de l’Hôpital Ibn Tofail et de l’Hôpital Militaire Avicenne). Nous avons inclus les patients ayant une SpA et traités par anti-TNF alpha. L’efficacité a été évaluée à 6 mois et à 12 mois du traitement, jugée par l’évolution des paramètres évaluant l’activité et le retentissement fonctionnel de la maladie. La réponse thérapeutique était mesurée par le delta BASDAI.

Résultats : Quarante cinq patients étaient inclus dans l’étude (14 femmes et 31 hommes). L’âge moyen était de 47.86±9.7 ans. La durée moyenne d’évolution de la maladie était de 4.21±2.7 ans. Vingt quatre malades avaient reçu l’infliximab, 16 l’étanercept et 5 l’adalimumab. Tous les paramètres ont diminué significativement à 6 mois et à 12 mois. L’EVA douleur a diminué de 7.2±3.1 à 5±2.4 à 6 mois (p=0.0001) et à 2.3±1.4 à 12 mois (p=0.0001); le BASDAI de 5.35±1.4 à 2.71±1.43 à 6 mois (p=0.002) et à 3.51±2.12 à 12 mois (p= 0.002); la VS de 46.1±22.7 mm la première heure à 26.12±14.13 mm à 6 mois (p=0.001) et à 19.16±9.73 mm à 12 mois (p=0.001); la CRP de 27.7±23 mg/l à 16±10.2 mg/l à 6 mois (p=0.0001) et à 8.76±6.1 mg/l à 12 mois (p=0.0001); le BASFI de 6.33±1.1 à 4.3±1.32 à 6 mois (p=0.001) et à 3.77±1.2 à 12 mois (p=0.001). Le taux de réponse était de 55.5% à 6 mois et de 71.1% à 12 mois. Après analyse univariée et multivariée, aucun facteur n’était associé à une bonne réponse au traitement. Trois cas de tuberculose pulmonaire (un cas avec l’étanercept et deux cas avec l’infliximab), huit cas d’infections communautaires et un cas de vascularite induite par l’infliximab ont été décrits.

Conclusion : Les anti-TNF étaient efficaces chez nos patients avec une tolérance satisfaisante. Toutefois, nous avons besoin des données d’un registre national pour une meilleure vision sur le profil de tolérance des biothérapies.

The TNF alpha blockers have significantly improved the treatment of spondyloarthritis (SpA).

Objective : The aim of our study was to evaluate the efficacy and safety of TNF alpha blockers used in the treatment of the SpA.

Methods : This is a retrospective study performed over a period of 8 years in two university centers in Marrakech (rheumatology department of Ibn Tofail Hospital and Avicenne Military Hospital). We included patients with SpA and treated by TNF alpha blockers. Efficacy was evaluated at 6 and 12 months based on the evolution of activity and disability parameters. The therapeutic response was measured by the delta BASDAI.

Results : Fourty five patients were included in the study (14 women and 31 men). The mean age was 47.86± 9.7 years. The mean duration of disease was 4.21 ± 3.7 years. Twenty four patients received infliximab, 16 etanercept and 5 adalimumab. All parameters decreased significantly at 6 and 12 months. The overall pain VAS decreased from 7.2±3.1 to 5±2.4 at 6 months (p=0.0001) and to 2.3±1.4 at 12 months (p=0.0001); BASDAI from 5.35±1.4 to 2.71±1.43 at 6 months (p= 0.002) and to 3.51±2.12 at 12 months (p= 0.002); ESR from 46.1±22.7 mm to 26.12±14.13 mm at 6 months (p=0.001) and to 19.16±9.73 mm at 12 months (p=0.001); CRP from 27.7±23 mg/l to 16±10.2 mg/l at 6 months (p=0.0001) and to 8.76±6.1 mg/l at 12 months (p=0.0001); BASFI from 6.33±1.1 to 4.3±1.32 at 6 months (p=0.001) and to 3.77±1.2 at 12 months (p=0.001). The rate of response was 55.5% at 6 months and 71.1% at 12 months. In univariate and multivariate analysis no predicitive factor of response to treatment was found. Three cases of pulmonary tuberculosis (a case with etanercept and two cases with infliximab), eight cases of community infections and one case of vasculitis induced by infliximab were described.

Conclusion : TNF alpha blockers were effective in our patients with satisfactory safety. However, we need data from a national registry for better vision on the safety profile of biotherapies.

Mots-clés: Spondyloarthrite; Anti-TNF alpha; Efficacité; Tolérance.