Les uvéites au cours des arthrites juvéniles idiopathiques (AJI) en pratique : diagnostic et suivi.

FMC

Sara Bouayad, Samira Rostom, Abir Souissi, Bouchra Amine, Rachid Bahiri

Service de Rhumatologie A, Hôpital El Ayachi, CHU Ibn Sina Rabat-Salé - Maroc.

Rev Mar Rhum 2022; 59: 3-7

L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) est le rhumatisme inflammatoire le plus fréquent de l’enfant. L’uvéite survenant au cours des AJI est une complication sévère pouvant être à l’origine d’une baisse importante de l’acuité visuelle, voire d’une cécité. Cette gravité est due en partie au retard diagnostic et thérapeutique vu qu’elles sont le plus souvent insidieuses, en général peu ou pas symptomatiques. Par conséquent, une meilleure connaissance des facteurs de risque de survenue de l’uvéite doivent permettre un dépistage et une prise en charge précoces et adaptés afin d’améliorer le pronostic visuel.

Le dépistage doit être fait dès que le diagnostic de l’AJI est posé. Il repose principalement sur un examen à la lampe à fente. L’atteinte observée est le plus souvent une uvéite antérieure aigue récidivante ou chronique. Elle peut être bilatérale d’emblée ou le devenir dans la majorité des cas [1].

Le rythme et la durée de suivi de ces uvéites dépendent de la forme de l’AJI, de la gravité de l’uvéite, de l’âge au diagnostic ainsi que la réponse au traitement.

L’objectif de ce travail est de mettre le point sur les particularités des uvéites associées aux AJI (AJI-U), les modalités diagnostiques ainsi que la fréquence et la durée du suivi de ces uvéites.

Juvenile idiopathic arthritis (JIA) is the most common inflammatory disease affecting children. Uveitis in JIA is a major complication that can cause severe visual acuity or even blindness. This severity is due partly to the delay in diagnosis and treatment, as they are most often insidious, with generally little or without symptoms. Therefore, a better understanding of the risk factors causing the occurrence of uveitis should allow for an early as well as an appropriate screening and management and as a consequence improve the visual prognosis. Screening should be done as soon as the diagnosis of JIA is made. It is mainly based on a slit lamp examination. Recurrent or chronic acute anterior uveitis are most commonly observed. It can be bilateral from the start or become as such in the majority of cases [1].

The follow-up of these uveitis, in terms of frequency and duration depends on the JIA form, the severity of the uveitis, the age at diagnosis, and the response to treatment.

The objective of this work is to focus on the specificities of uveitis associated with JIA (JIA-U), the diagnosis modalities as well as the frequency and duration of the follow-up.

Mots-clés: Arthrite juvénile idiopathique; Uvéite; Diagnostic; Traitement.