Anticorps antinucléaire et connectivites

FMC

Kaoutar Ouazahrou1, Leila Jeddane1, Khadija Echchilali1,2

1 Laboratoire d’Immunologie Clinique, Allergie et Inflammation, Faculté de Médecine et de Pharmacie Université Hassan II, Casablanca - Maroc.

Rev Mar Rhum 2022; 59:8-16

Les anticorps antinucléaires (ANA) sont un spectre d’auto-anticorps ciblant divers composants nucléaires et cytoplasmiques des cellules. Ils sont très utiles en tant que marqueurs sérologiques pour différentes maladies auto-immunes, comme le lupus érythémateux disséminé (LED), le syndrome de Sjögren (SS), la sclérodermie, la polymyosite ou la maladie mixte du tissu conjonctif. Les anticorps antinucléaires réagissent avec divers autoantigènes nucléaires. Leur dépistage est essentiel pour diagnostiquer les maladies du tissu conjonctif, mais ils peuvent également être trouvés dans d’autres maladies inflammatoires et chez les personnes âgées. Ils constituent un groupe d’auto-anticorps hétérogènes, et leur spécificité aide à distinguer les différentes maladies du tissu conjonctif. Le dépistage des anticorps antinucléaires totaux est généralement effectué par immunofluorescence indirecte sur les cellules HEp2. En présence d’anticorps antinucléaires, des anticorps anti-ADNdb et des anticorps anti-ENA (antigènes nucléaires extractibles) doivent être recherchés.

Antinuclear antibodies (ANAs) are a spectrum of autoantibodies targeted to various nuclear and cytoplasmic components of the cells. They are very useful as serological markers for different autoimmune disease, like systemic lupus erythematosus (SLE), Sjögren’s syndrome (SS), scleroderma, polymyositis, or mixed connective tissue disease. Antinuclear antibodies react with various nuclear autoantigens. Testing for them is critical for diagnosing connective tissue diseases, but they may be also found in other inflammatory diseases and in the elderly.  They constitute a group of heterogeneous autoantibodies, and their specificity helps to discriminate between various connective tissue diseases. Screening for total antinuclear antibodies is generally performed by indirect immunofluorescence on HEp2 cells. In the presence of antinuclear antibodies, anti-dsDNA antibodies and anti-ENA (extractable nuclear antigens) antibodies must be sought.

Mots-clés: Autoanticorps; Maladies auto-immunes; Maladies du tissu conjonctif; Immunofluorescence indirecte