Coxite au cours des arthrites juvéniles idiopathiques.

FMC

Salma El Hassani, Samira Rostom, Bouchra Amine, Rachid Bahiri

Service de Rhumatologie A, Hôpital El Ayachi, CHU Rabat-Salé - Maroc.

Rev Mar Rhum 2019; 49:3-9

L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) est un groupe hétérogène de rhumatismes  inflammatoires chroniques ayant en commun un âge de début avant 18 ans, une durée d’évolution supérieure à 6 mois et la présence d’arthrite pendant au moins 6 semaines sans cause identifiée. La coxite survient chez 30 à 50% des cas, elle est responsable d’un retentissement fonctionnel et d’une altération de la qualité de vie. L’objectif de ce travail est de rapporter les aspects cliniques et paracliniques de la coxite ainsi que sa prise en charge au cours des AJI. La coxite se présente souvent par une douleur de hanche avec boiterie, elle peut être également asymptomatique. La radiographie standard est un examen paraclinique intéressant pour évaluer la coxite qui présente des particularités par rapport à l’adulte. L’échographie est un outil simple permettant de dignostiquer le pannus et l’épanchement articulaire, mais l’IRM reste l’examen gold standard notament pour le diagnostic précoce des érosions et ostéonécrose aseptique. La présence de coxite justifie un traitement aggressif et précoce de l’AJI. La prise en charge de la coxite se base sur les gestes locaux, le traitement physique et dans le cas échéant le traitement orthopédique.

Juvenile idiopathic arthritis (JIA) is a heterogeneous group of chronic inflammatory rheumatisms including an onset age less than 18 years, progression duration more than 6 months, and the presence of arthritis for at least 6 weeks with no other identified cause. Coxitis occurs in 30 to 50% of the cases, it is responsible of functional and life quality deterioration. The aim of this work is to report the clinical and paraclinical aspects of coxitis as well as its management during JIA. Coxitis often presents with hip pain with lameness, it can also be asymptomatic. Standard radiography is an interesting paraclinical examination to evaluate coxitis; it presents particular aspects compared to the adult. Ultrasound is a simple tool that can distinguish pannus and articular effusion, but MRI remains the gold standard for early diagnosis of erosions and aseptic osteonecrosis. The presence of coxitis justifies aggressive and early treatment of JIA. The management of coxitis is based on local infiltrations, physical treatment and eventually, orthopedic treatment.

Mots-clés: Arthrite juvénile idiopathique; Rhumatismes inflammatoires chroniques; Coxite.