Manifestations Rhumatologiques de la Sarcoïdose.

FMC

Tarik Youssoufi, Fatima Zahra Haddani, Abdelhafid Guich, Hasna Hassikou.

Service de Rhumatologie, Hôpital Militaire Moulay Ismail, Meknès - Maroc.

Rev Mar Rhum 2019; 47: 8-15

La sarcoïdose est une granulomatose multiviscérale à fort tropisme pulmonaire. Ses manifestations rhumatologiques sont beaucoup plus rares et peuvent être inaugurales. L’atteinte articulaire est dominée par le syndrome de Lofgren et la polyarthrite aigue. Difficile à diagnostiquer en l’absence de signes spécifique d’orientation. Le traitement de l’atteinte articulaire sarcoïdosique est encore mal codifié. Il repose principalement sur les anti-inflammatoires stéroïdiens ou non stéroïdiens, les corticoïdes et le méthotrexate. Les perspectives thérapeutiques dans les formes sévères et réfractaires sont aux biothérapies, attestées par les quelques observations prometteuses avec les anti-TNFα et l’anti-CD20.

L’atteinte pulmonaire a bénéficié ces dernières années d’avancées particulières. La détection des lésions par des techniques d’imageries plus sensible comme l’IRM et le TEP-scan. Un champ de réflexion s’est ouvert sur le risque accru de fragilité osseuse chez ces patients particulièrement lorsqu’ils sont traités par corticothérapie et relativement le risque d’hypercalcémie qui constituait un frein à l’instauration d’un traitement préventif.

Sarcoidosisis a systemic granulomatous disease with a strong pulmonary tropism. Involvement of the musculo-skeletal system is far less common and may be inaugural. Articular involvement is dominated by Lofgren-syndrome. Difficult to diagnose when specific signs of orientation are missed. Treatmentof rheumatologic disorders often involves non steroidal anti-inflammatory drugs, corticosteroids and methotrexate. Biological therapies such as the anti-TNFα and the anti-CD20 were showed to be effective in some case reports of severe and refractory disease.

The pulmonary involvement has benefited these last years from particular advances. The detection of lesions by more sensitive imaging techniques such as MRI and PET scan. A field of reflection was opened on the increased risk of bone fragility in these patients, especially when they are treated with corticosteroid therapy, and the risk of hypercalcemia, which was a barrier to introduce preventive treatment.

Mots-clés: Sarcoïdose, polyarthrite, dactylite sarcoidosique, lacune osseuse, hypercalcémie.