Chevauchement entre syndrome des antisynthétases à anti-JO1 et syndrome de Gougerot-Sjögren : à propos d’un cas

Cas Cliniques

Siham Driouach1, Amina Mounir1, Salaheddine Elkhader1, Eddou Hicham2, Mohamed Karim Moudden1, El Baaj Mohamed3, Ali Zinebi1.

1 Service de Médecine interne, Hôpital militaire Moulay Ismail, BP S15, Meknès-Maroc
2 Service d’hématologie clinique, Hôpital militaire Moulay Ismail, BP S15, Meknès-Maroc
3 Pôle médical, Hôpital militaire Moulay Ismail, BP S15, Meknès - Maroc.

Rev Mar Rhum 2019; 47: 51-5

Le syndrome des antisynthétases constitue un sous-groupe rare des myopathies inflammatoires. Il se caractérise par l’association d’une myosite, une atteinte pulmonaire interstitielle, une polyarthrite, une atteinte cutanée et la présence d’un anticorps de la famille des antisynthétases dont le chef de file est l’anticorps anti-JO1. La présence de ce dernier peut être rarement associée à d’autres anticorps dans le cadre d’un syndrome de chevauchement. Le traitement du SAS n’est pas encore codifié en l’absence d’études contrôlées, et les recommandations sont basées sur les rapports de cas uniques et des séries de petite taille. Nous rapportons un cas original de myosite révélant un syndrome de chevauchement entre le SAS à anti-JO1 et le Gougerot-Sjögren avec une évolution favorable sous traitement immunosuppresseur associant une corticothérapie, le cyclophosphamide et le méthotrexate.

The antisynthetase syndrome is a rare subgroup of inflammatory myopathies. It’s characterized by the association of myositis, interstitial lung disease, polyarthritis, mechanic’s hand like cutaneous involvement and the presence of specific auto-antibodies of the antisynthetase family. Among it, the anti-JO1 antibody is the most frequent. Its presence may be rarely associated with other antibodies in the context of an overlap syndrome. The treatment of antisynthetase syndrome is not yet codified, in the absence of controlled studies and recommendations are based on single case reports and small series. We report an original case of myositis revealing an overlap syndrome between an antisynthetase syndrome anti-JO1 and Sjögren syndrome with a favourable course under immunosuppressive treatment combining corticosteroids, cyclophosphamide and methotrexate.

Mots-clés: Syndrome des antisynthétases; Anticorps anti-JO1 ; Syndrome de Gougerot-Sjögren; Chevauchement.