Comparaison des résultats fonctionnels et la qualité de vie après une protèse totale de hanche (PTH) selon l’indication : à propos de 175 PTH.

Article Original

Soumia Meftah, Karima Belhaj, Laila Mahir, Siham Zahi, Fatima Lmidmani, Abdelatif El Fatimi.

Service de Médecine Physique et de Réadaptation Fonctionnelle, CHU Ibn Rochd, Casablanca - Maroc.

Rev Mar Rhum 2016; 35:48-51

Introduction : La prothèse totale de hanche (PTH) est une intervention chirurgicale dont l’efficacité et la régularité des résultats sont remarquables en assurant : le soulagement des douleurs, l’amélioration de la fonction, et l’amélioration de la qualité de vie.

Objectifs : L’objectif de notre travail est de comparer le résultat fonctionnel et la qualité de vie des patients après la mise d’une prothèse totale de hanche selon l’indication : coxopathies dégénératives ou coxopathies inflammatoires.

Matériel et méthodes : Étude prospective portant sur 140 patients ayant bénéficié d’une prothèse totale de hanche (35 bilatérale), suivis au sein du service de médecine physique et réadaptation fonctionnelle depuis janvier 2011 jusqu’à décembre 2015. Tous les patients ont bénéficié d’une évaluation préopératoire, à un mois d’intervention et à 2 mois de l’opération, avec prise des amplitudes articulaires, l’échelle visuelle analogique de la douleur (EVA douleur), l’indice de Postel-merle d’aubigné et l’indice de WOMAC.

Résultats : Notre étude comporte 140 patients, dont 83 femmes (59,28 %), et 57 hommes (40,71 %). L’âge moyen de nos patients était 51,19 ans. Soixante dix neuf patients (56,42 %) étaient suivis pour coxopathies inflammatoires et 61 patients (43,57 %) étaient suivis pour coxopathies dégénératives. Tous les patients ont eu un gain satisfaisant dans toutes les amplitudes articulaires, avec des résultats nettement supérieurs pour les patients suivis pour coxopathies dégénératives. L’EVA douleur est passée de 8,5 à 3,5, avec une amélioration aussi bien de l’indice de PMA que de l’indice de WOMAC.

Discussion - Conclusion : La prothèse totale de la hanche donne de très bons résultats fonctionnels dans la coxopathie dégénérative, et des résultats inférieurs dans la pathologie inflammatoire, avec une amélioration significative de la qualité de vie (l’indice de WOMAC) dans les deux groupes.

Introduction : Total hip prosthesis (THP) is a surgical procedure which effectiveness and regularity of results are remarkable by providing: pain relief, improvement of function, and quality of life.

Objectifs : The aim of our work is to compare the functional outcome and patient quality of life after total hip replacement according to indication: degenerative hip disease or inflammatory hip disease.

Materials and methods : Prospective study of 140 patients who underwent total hip prosthesis (35 bilateral), followed in the Department of Physical Medicine and Rehabilitation, from January, 2011 to December, 2015. All patients underwent preoperative assessment, after one and two months of surgery, taking the joint amplitudes, Visual Analog pain Scale(VAS), Postel-Merl d’Aubigne’s (PMA) score and Western Ontario and McMaster Universities Osteoarthritis (WOMAC) Index.

Results : Our study included 140 patients, including 83 women (59.28%) and 57 men (40, 71%). The average age of our patients was 51.19 years. Seventy-nine patients (56.42%) were followed for inflammatory hip disease and 61 patients (43.57%) for degenerative hip disease. All patients had a satisfactory outcome in all joint amplitudes, with considerably higher results for patients followed for degenerative hip disease. VAS decreased from 8.5 to 3.5, with an improvement of PMA score and WOMAC Index.

Discussion - Conclusion: : Total hip prosthesis gives good functional results in degenerative hip disease, and results are lower in inflammatory disease with a significant improvement in quality of life (WOMAC Index) in both groups.

Mots-clés: Prothèse totale de hanche; Résultat fonctionnel; Coxopathie inflammatoire; Coxopathie dégénérative