Les manifestations rhumatologiques de l’acromégalie

FMC

Mariam Mengat, Samira Rostom, Rachid Bahiri, Najia Hajjaj-Hassouni

Service de Rhumatologie, Hôpital El Ayachi, CHU Salé-Rabat - Maroc

Rev Mar Rhum 2013; 26: 8-12

L'acromégalie est une maladie chronique caractérisée par une hypersécrétion non freinable et chronique de l'hormone de croissance GH (Growth Hormone) et par un syndrome dysmorphique acquis. A coté du syndrome dysmorphique, l'acromégalie peut se manifester par des atteintes rhumatologiques. L'atteinte rhumatologique de l'acromégalie est souvent présente au moment du diagnostic de la maladie, elle s'accompagne d'un handicap fonctionnel et d'une altération de la qualité de vie de degré variable. L'atteinte ostéoarticulaire résulte de l'action directe et indirecte de l'hormone de croissance GH (growth hormone) et de l'IGF-I (insulin like growth factor-I).

Les manifestations rhumatologiques sont en rapport avec une hypertrophie ostéo-cartilagineuse, une dégénérescence osseuse ou cartilagineuse à l'origine des modifications radiologiques. Les manifestations articulaires périphériques sont dominées par les arthralgies et l'arthropathie acromégalique. L'atteinte axiale se traduit essentiellement par des rachialgies, cependant l'existence de complications neurologiques est parfois possible. L'effet de l'hypersécrétion de GH sur la densité minérale osseuse est variable en fonction du sexe, de l'activité de la maladie, de l'état gonadique et du site de mesure. Une fracture vertébrale est rare, et doit faire rechercher une autre cause : endocrinopathie associée, pan hypopituitarisme iatrogène ou une dégénérescence maligne.

L'objectif de ce travail est de faire le point sur les manifestations rhumatologiques de l'acromégalie qui peuvent être révélatrices et souvent handicapantes.

A chronic and slowly developing disease caused by hypersecretion of GH and consequently of IGF-I Articular manifestations in acromegalic patients are widely recognized. Arthropathy is undoubtedly the most important cause of morbidity and functional disability of acromegaly, and bone alterations are highly characteristic of this syndrome. Arthropathy is caused by growth hormone (GH) excess in acromegalic patients which involves articular cartilage and nearby soft tissues. At early stage, cartilage hypertrophy predominates, and then degenerative changes and osteoarthritis features appear.

Acromegaly arthropathy includes spinal involvement and peripheral arthropathy including shoulder, knee, hip, wrist and finger joints. It's generally develops through a non inflammatory process, wish is therefore etiologically distinct from rheumatic disorders. However, in later stages of the disease, it frequently develops into features of osteoarthritis.

Arthropathy can be reversed by normalizing GH and IGF-I levels only at the initial stage. If the disease is left untreated for long time, the osteo-articular sequelae cannot be modified by any treatment of acromegaly. Awareness of Musculosquelettic issues of acromegaly may contribute to earlier diagnosis and improve functional status.

Mots-clés: Acromégalie, manifestations musculo-squelettiques, densité minérale osseuse