Fracture du scaphoïde tarsien par insuffisance osseuse : une cause rare de tarsalgie

Cas Clinique

Yassine Azagui, Amine Belmoubarek, Hicham El Yahyaoui , Karim Ahed, Hamza
Benameur, Yassir El Andaloussi, Ahmed Reda Haddoun, Mohammed Nechad.

Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologie, Aile 4 CHU Ibn Rochd, Casablanca - Maroc.

Rev Mar Rhum 2014; 28: 48-51

Les fractures de fatigue du scaphoïde tarsien rapportées dans la littérature sont observées chez le sportif jeune qui pratique un sport de façon intensive. Les fractures par insuffisance osseuse du pied concernent les métatarsiens, le calcanéus, le talus et exceptionnellement le scaphoide tarsien.

Nous rapportons un cas de fracture par insuffisance osseuse du scaphoïde tarsien chez une patiente de 36 ans, présentant plusieurs facteurs de risque : corticothérapie pour un lupus avec insuffisance rénale, hémodialyse depuis six ans, hyperparathyroïdie sévère.

L'imagerie par résonance magnétique, permit le diagnostic, qui fut confirmé au sixième mois par la radiographie montrant un liseré de condensation perpendiculaire aux travées osseuses. Les particularités physiopathologiques, cliniques et thérapeutiques de cette localisation rare sont évoquées.

Literature review shows only few detailed navicular bone stress fracture case reports : in young athletes. Insufficiency fracture of the foot bones involve mainly the metatarsals, the calcaneus, the talus, whereas tarsal navicular bone location seems exceedingly rare.

We have a case of a bone insufficiency fracture of the tarsal navicular bone in a 36-yearold female patient with many risk factors of bone insufficiency : long term steroid treatment for lupus erythematosus, renal failure, hemodialysis since three years and severe secondary hyperparathyroidism.

Early diagnosis was established using magnetic resonance imaging, and confirmed six months later on radiography, showing typical line of sclerosis perpendicular to bone trabeculae. Physiopathological and clinical characteristics of this uncommon fracture are mentioned.

Mots-clés: Fracture de contrainte, Scaphoide tarsien