Les anticorps anti-peptides citrullinés dans la polyarthrite rhumatoïde

Dossier PR

Imad Ghozlani, Aziza Mounach, Asmaa Rezqi, Lahsen Achemlal, Ahmed Bezza, Abdellah El Maghraoui

Service de Rhumatologie, Hôpital Militaire Mohammed V - Rabat

Rev Mar Rhum 2012;19:14-8

Les anticorps anti-peptides citrullinés (ACPA) sont récemment apparus comme des marqueurs sérologiques sensibles et spécifiques et fournissant un appui avec facteur rhumatoïde dans le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde (PR). La citrullination est une modification post-traductionnelle de l'arginine par déamination. La présence de plusieurs protéines citrullinées a été démontrée dans la synoviale rhumatoïde. La présence des ACPA précède de plusieurs années l'apparition de la symptomatologie clinique et possède une valeur pronostique de la PR permettant d'envisager une stratégie thérapeutique adéquate, de prévenir la destruction ostéocartilagineuse et d'obtenir une rémission clinique précoce.

Mots-clés: diagnostic précoce, Anticorps antipeptides citrullinées, Valeur pronostique

Dernier Numéro

couverture n38